Suivez-nous

2008-2011 : Dominique Hervieu

Dominique Hervieu - Photo Sipa Press Dominique Hervieu - Photo Sipa Press
petiteshistoires.com de Kader Attou (2008-2009) - Photo Yves Petit petiteshistoires.com de Kader Attou (2008-2009) - Photo Yves Petit
Blanche Neige d'Angelin Preljocaj  (2009-2010) - Photo JC Carbonne Blanche Neige d'Angelin Preljocaj (2009-2010) - Photo JC Carbonne
Set and Reset de Trisha Brown (2009-2010) - Photo Naoya Ikegani - Saitama Arts Foundation Set and Reset de Trisha Brown (2009-2010) - Photo Naoya Ikegani - Saitama Arts Foundation
Lalala Gershwin de José Montalvo et Dominique Hervieu (2010-2011) - Photo Laurent Paillier Lalala Gershwin de José Montalvo et Dominique Hervieu (2010-2011) - Photo Laurent Paillier
Sounds of Silence d'Alvis Hermanis (2010-2011) - Photo Gints Malderis Sounds of Silence d'Alvis Hermanis (2010-2011) - Photo Gints Malderis
Cirque Eloize (2011-2012) - Photo Cirque Eloize Cirque Eloize (2011-2012) - Photo Cirque Eloize

La nomination de la chorégraphe Dominique Hervieu en 2008 a donné un nouveau souffle au Théâtre National de Chaillot, désormais consacré majoritairement à la danse. Dominique Hervieu avait fondé avec José Montalvo la compagnie Montalvo-Hervieu, et produit une vingtaine de spectacles. Leur écriture chorégraphique, nourrie de danse classique, de hip hop, de danse contemporaine, de danse africaine, de flamenco, de cirque et de théâtre, superpose le vivant et le virtuel, la réalité et l’imaginaire, la scène et les projections vidéo avec un goût prononcé pour le baroque et le métissage des genres et des cultures.

Avec Dominique Hervieu, ce sont à la fois les œuvres emblématiques de la chorégraphie des quarante dernières années et les inventions les plus récentes qui ont trouvé leur place à Chaillot, organisées en archipels ou en temps forts, pour faire de Chaillot un lieu de vie, de plaisir, d’énergie et de réflexion. Le public a ainsi pu profiter des œuvres de Trisha Brown, Angelin Preljocaj, Saburo Teshigawara, Mourad Merzouki ou Kader Attou. Des complicités se sont nouées avec de grands metteurs en scènes internationaux, tels Wajdi Mouawad ou Krzysztof Warlikowski. Dans le cadre des festivals Anticodes, une jeune génération d’artistes pluridisciplinaires a bénéficié du soutien de Chaillot et de ses partenaires (le Quartz de Brest, les Subsistances à Lyon). Enfin, les dispositifs de « L’art d’être spectateur », que Dominique Hervieu avait initiés sous la direction d’Ariel Goldenberg, se sont développés avec de nouveaux partenariats et de nouveaux programmes, telle la Petite Université Populaire de la Danse.