Information

Les représentations des 14 et 15 décembre sont maintenues. Tout éventuel changement serait signalé sur ce site.


Suivez-nous

Chaillot en partage – Réussir ensemble Saison 2019-2020

Ce projet poursuit deux objectifs :

- Celui d’une éducation inclusive déclinée en France par la loi du 11 février 2005 «pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées». Le bilan des sept projets antérieurs a montré que la médiation culturelle, partagée entre des élèves à besoins éducatifs particuliers et des élèves « ordinaires », avait favorisé les apprentissages scolaires dans un contexte d’expérience sociale inclusive et avait permis de changer durablement les représentations.

- Et celui de la lutte contre le décrochage scolaire précoce, un sujet qui interroge notre capacité collective à faire réussir chaque jeune et à lui permettre de trouver sa place au sein de la société. Nous avons vu que la médiation par le corps a permis d’agir sur des leviers essentiels contribuant à « arrimer » ces élèves à l’école : confiance en soi, motivation et plaisir d’apprendre.

Dans les classes d’enseignement général partenaires, des élèves sont concernés par la grande difficulté scolaire et/ou le décrochage scolaire. Le choix de la prévention nous semble essentiel.

 

Plus d’un tiers du public bénéficiaire de ce projet est à besoins éducatifs particuliers :

- en ULIS, soit des élèves en situation de handicap psychique et mental rencontrant des dif­ficultés scolaires inhérentes à leur handicap ;

- en SEGPA, soit des élèves en « difficulté scolaire grave et durable » (circulaire N°2006 -139 du 29-8-2006) majoritairement en difficulté sociale qui ont du mal à atteindre une qualification de niveau V.

Ces élèves partagent les temps d’ateliers avec des classes «ordinaires».

De plus, la mise en œuvre  des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) prévoit que chaque établissement puisse proposer six thématiques interdisciplinaires parmi les huit proposées, dont « culture et création artistique ».

Le projet artistique : Corps dans l’image avec la Compagnie Adrien M et Claire B

Construit autour du spectacle Acqua Alta, présenté en mars 2020 à Chaillot – Théâtre national de la Danse, la compagnie Adrien Mondot et Claire Bardainne mènera une série d’ateliers à l’attention d’élèves de collèges pour étoffer leur expérience perceptive, matérialiser ce qui se réalise au-delà de l’espace.

L’intention est de faire réaliser à des groupes de 5 élèves une petite vidéo de 1 à 2 minutes.

Leurs films mettront en jeu leurs corps en mouvement dans une image en mouvement, grâce à un dispositif de réalité augmentée, et seront inspirés de l’univers de Acqua Alta. Les élèves expérimenteront le processus de création d’un projet en réalité augmentée, de l’étape du story board, à la recherche corporelle, jusqu’à sa réalisation. En amont ou en parallèle de ces ateliers de pratique, les élèves visiteront l’exposition que la compagnie présente à la Gaîté Lyrique de janvier à mai 2020, assisteront à une conférence sur le dessous des cartes et découvriront le spectacle et les installations de Acqua Alta à Chaillot. Deux autres spectacles seront proposés aux élèves pour compléter leur parcours de spectateurs. Kamuyot d’Ohad Naharin repris pas la Compagnie Grenade / Josette Baïz, et Anthologie des cauchemars de Système Castafiore.

• Les établissements partenaires :

Collège Aimé Césaire Paris 18e :
Dispositif SEGPA associé à une classe de 5ème générale

Collège Jules Romains Paris 7e :
Dispositif ULIS associé à une classe de 4ème générale

 

Projet d’éducation artistique et culturelle initié et réalisé par Chaillot - Théâtre national de la Danse

en partenariat avec l’académie de Paris
la MASESH mission académique à la scolarisation des élèves en situation de handicap
et la DAAC délégation académique aux arts et à la culture

Les éditions précédentes

Avec le cofinancement de l'Union européenne