Information

Attention : le service des relations avec le public sera exceptionnellement fermé le lundi 29 avril. Pas de brunch le dimanche 28 avril.

Suivez-nous

Projet culturel de Sciences Po Saint-Germain-en-Laye

Le Projet culturel de Sciences Po Saint Germain s’inscrit, cette année 2018-2019, dans le cadre du soixante-dixième anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme.

Le 10 décembre 1948, les 58 États Membres, qui constituaient alors l’Assemblée générale, ont adopté la Déclaration universelle des droits de l’homme, à Paris, au Palais de Chaillot

Chaillot-Théâtre national de la Danse, qui occupe aujourd’hui le palais où a été signée la Déclaration, programme cette année 2018-2019 une série de spectacles engagés. Une Veillée de l’humanité a eu lieu le 10 décembre 2018, jour anniversaire de l’Assemblée Générale de l’ONU. Des personnalités du spectacle vivant ont fait écho ce soir là à l’un des textes les plus importants pour la démocratie.

Les célébrations sont aussi marquées par l’arrivée d’une oeuvre nouvelle dans les espaces publics du théâtre. Le Manège de Chaillot, fonds de dotation du théâtre, a commandé à l’artiste congolais Freddy Tsimba, une sculpture. Freddy Tsimba a réalisé Porteuse de vies maintenant installée dans le grand escalier de Chaillot.

C’est dans ce cadre et ce contexte que des étudiant.e.s de Sciences Po Saint Germain proposent une médiation de l’œuvre de Freddy Tsimba et par là même de la Place des Droits de l’homme, du Palais de  Chaillot et des œuvres visibles dans le grand escalier.

En respectant le principe académique de la médiation culturelle - histoire, contextualisation et présentation d'une oeuvre à un public- les étudiant.e.s proposent un parcours heuristique, jouent, commentent les lieux et les œuvres qui évoquent la question des Droits humains.

Il sera question, dans l’ordre, de la fresque La Comédie d’Eugène Narbonne, de la statue de Jean Vilar, du Palais de Chaillot, de la sculpture l’Âme de la danse d'Armel Beaufils, de la Place des Droits de l'homme, de la fresque La Tragédie, de Louis Billotey, des plaques commémoratives de 1948 et de 1988, et de l’oeuvre Porteuse de vies de Freddy Tsimba

On a ainsi, de haut en bas du grand escalier, sept stations de médiation proposées par sept groupes de deux à trois étudiant.e.s. et une huitième et dernière station organisée par les vingt étudiant.e.s réuni.e.s devant l'oeuvre de Tsimba.

1/ la fresque, La Comédie, d’Eugène Narbonne : Erell Le Pape, Alban Tran, Camile Buonanno, 2/ la statue de Jean Vilar : Mélanie E Silva, Lucie Breton, Orphée Silard, 3/ le Palais de Chaillot : Ambre Arcelin, Emma Doutreligne, Adrien Desingue, 4/ la sculpture, l’Âme de la danse, d'Armel Beaufils : Joana Devarieux, Lucie Lefevre, Sarah Grosso, 5/ la place des Droits de l’homme et des Libertés : Elsa Ayache, Juliette Dargnies, Solena Lefeuvre, 6/ la fresque, La Tragédie, de Louis Billotey : Manon Crouzet, Tsoliné Sukiasyan, 7/ les plaques commémoratives de la Déclaration : Alice Ferber, Ninon Thomas, Clémence Oswald, 8/ Porteuse de vies de Freddy Tsimba : Elsa Ayache, Juliette Dargnies, Solena Lefeuvre, Ambre Arcelin, Emma Doutreligne, Adrien Desingue, Mélanie E Silva, Lucie Breton, Orphée Silard, Erell Le Pape, Alban Tran, Camile Buonanno, Joana Devarieux, Lucie Lefevre, Sarah Grosso Manon Crouzet, Tsoliné Sukiasyan, Alice Ferber, Ninon Thomas, Clémence Oswald

Les huit médiations ainsi écrites, organisées et scénographiées, durent une trentaine de minutes.

Deux représentations ont lieu les vendredi soir 5 avril de 19h15 à 19h45, et vendredi soir 19 avril, de 19h15 à 19h45, juste avant les spectacles de 20h30.

Cette action a lieu en partenariat avec Chaillot-Théâtre national de la Danse et la Maison des Ecrivains et de la Littérature, sous la responsabilité de Joël Paubel, plasticien, chargé de mission Arts & humanités de Sciences Po Saint Germain, avec l’assistance d’Anne-Laure Liégeois, metteuse en scène, chargée de la mise en scène de la Veillée de l’humanité du 10 décembre 2018, à Chaillot, de Frédéric Ciriez, écrivain, de Christine Biemel, Chargée de l'action culturelle et artistique à Chaillot, de Cédric Fabre, professeur relais à Chaillot.

 

Sciences Po Saint-Germain-en-Laye, fondé par les universités de Cergy-Pontoise et de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, a ouvert ses portes en septembre 2014, c’est la dixième école de sciences politiques crée en France après Paris, Aix-en-Provence, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse.

La 2e année du cursus des Sciences Po poursuit l’ambition d’apprentissage généraliste et initie un début de spécialisation. Aux enseignements fondamentaux s'ajoutent des enseignements d’orientation plus ciblés sur des métiers en particulier.

La participation a un projet collectif annuel encadré est un moment fort de l’année. Les étudiant.e.s ont le choix entre les projets de recherche, de coopération internationale, entrepreneurial, culturel.

Voir le site de l'école